État de dépendance, perte d’autonomie ou encore maladie chronique… Ce sont principalement les causes du non maintien à domicile. De fait, les familles s’orientent vers les maisons de retraite (EHPAD) pour des séjours permanents ou temporaires. Après le diagnostic, il faut impérativement trouver le lieu de vie qui accueillera votre proche.

 

Il est important de prendre en compte plusieurs critères afin de choisir l’endroit adapté pour votre proche. Dans un premier temps, la localisation de l’établissement d’accueil, il ne doit pas être trop excentré des proches du résident. Il faut privilégier un endroit chaleureux et apprécié par le senior afin de ne pas perturber ses habitudes et qu’il puisse s’épanouir dans son nouveau cadre de vie. Par ailleurs, le placement dépendra aussi du prix, ce qui sera rattaché, parallèlement, à la localisation de l’établissement mais également s’il s’agit d’une maison de retraite privée ou publique, d’un centre médicalisé spécifique en fonction des besoins du résident.

Enfin, les familles doivent impérativement entreprendre les démarches à l’avance afin de gérer au mieux le délai d’attente pouvant varier en fonction de la situation géographique et des demandes en cours.

 

Les démarches sont souvent complexes, c’est pourquoi, les conseillers de Conseil Retraite sont ici pour vous aider à trouver l’établissement qui conviendra aux besoins et aux critères de votre proche pour le choix d’une maison de retraite (http://www.conseilretraite.fr).

 

Source :vivreenaidant.fr